Bibliographie


Création littéraire

HEISSLER Déborah. 2016. Morte saison. Hommage à Nicolas Bouvier,  [livre pauvre] en collaboration avec le peintre Philippe Agostini, 4 exemplaires dont un destiné à la collection Daniel Leuwers.

HEISSLER Déborah. 2015. Sorrowful Songs [avec une préface de Claude Chambard, accompagné de 4 dessins de Peter Maslow], Æncrages & Co éd., coll. Voix de Chants, Baume-les-Dames.

HEISSLER Déborah. 2015 Kanten [livre d'artiste], texte de Déborah Heissler sur des illustrations de Michel Remaud, 7 exemplaires sur papier BFK Rives (31,5 x 16,5). 5 planches sous coffret.

HEISSLER Déborah. 2015. A la lisière des champs [livre pauvre L3V], texte de Déborah Heissler sur des illustrations de Michel Remaud, 3 exemplaires dont 1 exposé à la galerie Marie Thamin, mt-galerie, Langonnet, Bretagne.

HEISSLER Déborah. 2015. « Cantabile », in Little big book Artist, Le monde d'Eros [livre d'artiste], peinture et encres de chine de André Jolivet, 4 exemplaires dans un format de 21 x 25 cm, Voltije Editions Ltd.

HEISSLER Déborah. 2013. Chiaroscuro [avec une préface de Sabine Huynh, accompagné de 3 linogravures de André Jolivet], Æncrages & Co éd., coll. Voix de Chants, Baume-les-Dames.

HEISSLER Déborah. 2012. Viennent / en silence [livre d'artiste], texte de Déborah Heissler sur des vers de Henri Meschonnic, peintures et encres de chine de André Jolivet, 9 exemplaires dans  un format  de  27 x 27 cm avec un coffret, Voltije Editions Ltd. 

HEISSLER Déborah. 2010. Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe [avec une préface de Dominique Sorrente, poésie], Cheyne éd., coll. Grise, Chambon-sur-Lignon, 64 p. (Prix international de poésie francophone Yvan Goll 2011 et Prix du poème en prose Louis Guillaume 2012).

HEISSLER Déborah. 2009. « L’Orientale [poèmes] », Cahiers slaves, Paris IV – Sorbonne, Hors série ("A l'Est de l'Europe", Prix Henri Durand 2008, Département d’Etudes slaves, Paris IV-Sorbonne).

HEISSLER Déborah. 2008. « Scherzando [prose] », Cahiers slaves, Paris IV – Sorbonne, Hors série ("A l'Est de l'Europe", Prix Henri Durand 2007, Département d’Etudes slaves, Paris IV-Sorbonne).

HEISSLER Déborah. 2005, Près d’eux, la nuit sous la neige [poésie], Cheyne éd., coll. Prix de la Vocation, Chambon-sur-Lignon, 64 p. (Prix de la vocation 2005, Fondation Bleustein-Blanchet).

HEISSLER Déborah. 2005,« Sur l’arbre de Judée [prose] », in Cahiers slaves, Hors série, Luba Jurgenson dir., UFR d’Etudes slaves, Centre Malesherbes, Paris IV – Sorbonne.

HEISSLER Déborah. 2004, « Offrant-e [poème] », in Paroles d’argile, SCDE, Paris IV-Sorbonne, p. 8-9. (Prix du Service de l’Action culturelle et des Associations 2003, Paris IV-Sorbonne).


En anthologie

HEISSLER Déborah. 2014. Extrait de Près d'eux la nuit sous la neige, Cheyne éditeur (2005) in Gare Maritime 2014, anthologie écrite et sonore de poésie contemporaine, Maison de la poésie de Nantes, p. 45-47.

HEISSLER Déborah. 2011. Le poème "Loin", dans l'anthologie poétique, Terres de femmes 2011, 85 femmes poètes contemporaines, sous la direction d'Angèle Paoli.

HEISSLER Déborah. 2007. Le poème " — cette rumeur [...]", dans L'Année poétique 2007 [présentée par Patrice Delbourg et Jean-Luc Maxence, avant-propos de Bruno Doucey], Paris, éd. Seghers, p. 140.


En Revue

Contributions dans les revues NuncDiptyqueBacchanales, Paris lit upla Nouvelle Revue d'esthétique (PUF), Raise magazine, Recours au poèmeTerres de FemmesRegard au pluriel.


Publications critiques

HEISSLER Déborah. 2009. « Et non pas rien que sa trace de cendre : absence et effet(s) de présence dans A la lumière d’hiver de Philippe Jaccottet », Signes de feu, dir. Eric Lysøe, Paris, éd. L’Harmattan, coll. Orizons, Universités – Domaine littéraire, p.195-204.

HEISSLER Déborah. 2008. « L’usage du blanc et de cela que rien ne mesure “ Muzik, Muzik […] il parlait de Mozart (Robert Antelme, L’Espèce humaine ”) », Éducation – Littérature – Culture, dir. Anne Bandry, Paris, L’Harmattan, coll. Orizons, Universités – Domaine littéraire, p. 155-163.

HEISSLER Déborah. 2007. « L’exercice des labyrinthes comme expérience de l’abîme : Paris de Julien Green », CRELIANA, n° 6, BABEL-LABYRINTHE. Destins (post)-modernes de deux mythes, p. 181-192.

HEISSLER Déborah. 2007. « Ecrire en peintre. Le ‘cantabile de la neige’ chez Philippe Jacottet », Ombre et Lumière dans la poésie belge et suisse de langue française, dir. P. Schnyder et E. Lysøe, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, coll. Europes littéraires, p. 323-332.

HEISSLER Déborah. 2005. « D’un lieu, l’autre – entre identité et invention de soi : 13 poèmes inspirés du haïku de Sylviane Dupuis », Visions de la Suisse. Projets et rejets, dir. P. Schnyder, Presses universitaires de Strasbourg, coll. Helvetica, p. 327-338.

HEISSLER Déborah. 2004. « Requiem blanc et or – les couleurs du crépuscule », Les Chemins de Gustave Roud, dir. P. Schnyder, Strasbourg, P.U.S., coll. Europes littéraires, 2004, p. 105-130.

HEISSLER Déborah. 2004. « Miroir et matière de seuil », CRELIANA, n° 3, Portes et fenêtres, Mulhouse, p. 91-103.

HEISSLER Déborah. 2002. « Les Poésies d’André Walter ou l’Itinéraire symbolique, vie et mort d’un poète », André Gide et la tentation de la modernité, P. Schnyder et R. Kopp dir., Paris, Gallimard, « Les Cahiers de la NRF », p. 242-269.


Notes de lectures (peinture) 

HEISSLER Déborah. 2009 « La main du peintre », sur une œuvre de Zao Wou KI – Hommage à Michaux, trois panneaux (1999-2000). Site du Musée Critique de la Sorbonne MUCRI – peinture, Paris I.

HEISSLER Déborah. 2008 « À la lumière d’hiver », sur une œuvre de Vincent VAN GOGH - Pont-levis à Nieuw-Amsterdam, aquarelle, 1883. Site du Musée Critique de la Sorbonne MUCRI – peinture, Paris I.

HEISSLER Déborah. 2008 « Fugit tempus », sur une œuvre de Pierre Paul SEVIN - Manufacture de papier en Auvergne, 1693, encre noire et lavis gris, Paris, Bibliothèque de l’Institut. Site du Musée Critique de la Sorbonne MUCRI – peinture, Paris I.

HEISSLER Déborah. 2008 « L’homme qui tombe », sur une œuvre de Pieter BRUEGEL L’ANCIEN - La Chute d’Icare, huile sur bois, Bruxelles, Musées royaux des beaux-arts de Belgique. Site du Musée Critique de la Sorbonne MUCRI – peinture, Paris I.


Notes de lectures (littérature)

HEISSLER Déborah. 2011. « [Compte rendu de lecture sur] Les Notes, Laura Fiori, Fragments d'un imaginaire amoureux », au sujet des Notes, Laura Fiori de Martin Ziegler, éd. L. Mauguin, 2011, Revue Terres de Femmes.

HEISSLER Déborah. 2011. « [Compte rendu de lecture sur] Julien Gracq,vol. 6, Les Tensions de l’écriture. Adieu au romanesque [p]ersistance de la fiction, Lettres Modernes Minard, Caen, 2008 », Revue libr-critique.

HEISSLER Déborah. 2010. « [Compte rendu de lecture sur] Souvenir du soleil, Margarita Xanthakou, éd. L. Mauguin, 2009 ». Revue libr-critique.

HEISSLER Déborah. 2007. « [Compte rendu de lecture sur] Ô ter abcède » de Martin Ziegler, éd. L. Mauguin, 1997, Revue Terres de Femmes.
 
HEISSLER Déborah. 2005, Les Poèmes antiques et modernes [textes de Vigny: « discussions »], in R. Campagnoli et E. Lysøe dir., Bologne, Clueb, 2005, p. 147-173.