vendredi 5 avril 2013

Maison de la poésie de Nantes - 16 mai 2013

Deborah Heissler et Frédérique Cosnier
Deborah Heissler et Frédérique Cosnier

 « À SUIVRE… »
 Déborah Heissler et Frédérique Cosnier 
Lectures-rencontres présentées par Damien Chéné et Guénaël Boutouillet
En partenariat avec la Maison de la Poésie de Rennes
Jeudi 16 mai / 19h30


Déborah Heissler est née en 1976 à Mulhouse. Après des études de littérature contemporaine, elle effectue de nombreux séjours en Chine, en Thaïlande et au Vietnam. Elle reçoit plusieurs prix pour son premier recueil Près d'eux, la nuit sous la neige ainsi que pour Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe, tous deux publiés chez Cheyne. Elle est aussi l'auteure de nombreuses notes de lectures et articles sur la littérature ou la peinture. Dans son recueil Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe, écrit lors de ses voyages en Asie, se succèdent images, paysages, ombres et couleurs, comme dans la composition d'un tableau japonisant, et le texte guide son lecteur dans la pénombre d'un jardin bien réel.
« Chez Déborah Heissler, écrire y est acte de justesse, jeu de nuances et d’harmoniques qui se méfient de l’ingouvernable excès. Ce que le poète détaille relève de la suggestion, des empreintes à laisser à l’esprit, d’un mouvement de lecture pénétrante soulevant un peu de beauté fragile. » Dominique Sorrente, Le Scriptorium.
 
Frédérique Cosnier est née en 1974 et vit à Besançon. Après une agrégation de Lettres modernes, elle publie dans diverses revues (Dissonances, remue.net, Hors-sol, Cequisecret) puis PP Poèmes précis aux éditions Entre2M en 2008. Elle collabore aussi à des projets avec des photographes ou musiciens.
PP Poèmes Précis, 3 petits précis poétiques pour 3 moments de l'existence, le réveil, le démaquillage, la mise en plis. Le vivant est plein de périls. Il est en marche vers sa forme, jamais anodine, qu'il invente à mesure qu'il paraît. 3 tentatives, donc, pour formuler des moments saisis en coupe dans l'éternité, avec à l'horizon, l'idéal mathématique jamais atteint par la parole, qui ne fera que courir après le facteur commun des choses. Car comment dire l'ubiquité, le détachement et la consternation, le suave et le rêche, la surface et le sous-cutané, la mémoire qui superpose tout ? Que peut le poème ? 

 --

« Dans les draps des mots » / Entretien radiophonique
Une discussion avec les auteurs invités aux lectures « Poèmes en cavale » depuis l’intimité d’une chambre de l’hôtel Pommeraye et retransmise en direct de 17h10 à 18h00 sur Alternantes FM 98.1 (Nantes) / 91 (Saint-Nazaire).
Émission animée par Michel Sourget et Laurent Mareschal.


Jeudi 18 avril : Cécile Mainardi
Jeudi 16 mai
: Déborah Heissler
Jeudi 30 mai : Yves Charnet

Toutes les émissions en écoute sur www.chambre108.net