lundi 31 décembre 2007

Le peintre comme le compositeur célèbrent l’échange d’autant plus juste entre la chose et les signes, qu’il est le fait d’une adéquation entre l’expérience du poète étranger et celle du traducteur.

L’un étranger, et l’autre toujours en deçà ou au-delà des choses, de la chose notée - proposition.

dimanche 30 décembre 2007

[...] Cet exercice de la rencontre, mené avec constance, et même entêtement, qui vaut ces moments qu’il importe absolument de recréer par l’écriture. Il convient pour cela d’aller de-ci delà, un pas moins vite.

samedi 29 décembre 2007

« Qu’est-ce donc que le chant ? / Rien qu’une sorte de regard » , répond Ph. Jaccottet, fruit d’un contact amoureux avec la peinture des maîtres vénitiens ou de la musique autrichienne, qui prennent l’allure d’un accomplissement.

--

Le besoin enfin de composer des images, librement un phrasé ou une prose s’accompagne dans le même moment du plaisir de les faire se rencontrer ; le voyageur d’hiver, le promeneur de la Harz et comme entre les lignes, les accords feutrés des cycles de lieds qui ponctuent l'intervalle d’une lecture.

Les livres se font échos et se répondent, reprenant leurs thèmes fondamentaux.

vendredi 28 décembre 2007


L’étendue visible très loin, de plus en plus immatérielle à mesure, de plus en plus ciel ou nuage, par lente progression – comme d’une musique decrescendo – vers le silence du lointain. Repos de ces es-paces, de ces terres, de ces verdures – sous le ciel qui souffle puis-samment.

A huit heures, marchant dans les taillis, j’ai levé, à deux pas, un engoulevent gris acier, aux ailes pareilles à des lames ; il s’est envolé sans un cri, presque sans bruit aucun.


Philippe Jaccottet, Autres journées, édition Fata Morgana, 1987, incipit.

--

Sviatoslav Richter lorsqu'il interprète Chopin.


Trouvée sur le Net cette étude op.25 n°.11.

mercredi 26 décembre 2007

L’ivoire aussi du corps sous les mâchoires. Sa dent olivâtre, douce à la langue comme une corneille aux champs de Van Gogh.

Vague intuition d’un sens pressenti dans l’émotion de la rencontre et qu’il m’importe de mieux connaître.

mardi 25 décembre 2007

dimanche 23 décembre 2007

J'ai fait ce rêve étrange, d'un vieil homme qui perd la vue et me raccompagne jusqu'à l'aéroport. Conversation dans un salon indien la veille. Il m'en reste un souvenir ému.

[...]

Mort de Julien Gracq.